Lac Bowker
   

 

 



 

 

 

 

 

 

 

Actualités 2012

28 novembre 2012

Des leçons à tirer

Bien que notre mandat strict soit la préservation et la protection du lac Bowker, les derniers événements ont soulevé suffisamment de questions sur le processus administratif et la gestion municipale que nous avons cru de notre devoir d'en faire un bilan. Nous souhaitons que la municipalité nous appuie fermement dans nos actions environnementales touchant notre lac (protection de la bande riveraine de 5 mètres, caractérisation des rives, etc.), toutefois une plus grande vigilance de la part du conseil municipal s'impose.

Le 22 novembre dernier, le conseil municipal du Canton d’Orford décidait de retirer son règlement d’emprunt de plus de 2, 2 millions $ concernant l’installation de la fibre optique dans le secteur nord, à la suite des nombreuses pressions exercées par les citoyens soucieux d’une saine gestion de leurs taxes.

À cette séance extraordinaire, le maire suppléant M. Christian Girouard a confirmé que la municipalité irait de l’avant avec un nouveau projet d’infrastructure dans le but de desservir les citoyens du secteur 819 non pourvus d’un service Internet haute vitesse. L’APRLB est sensible à la situation de ces contribuables et croit qu’en ces temps modernes et technologiques, il est aujourd’hui quasi nécessaire de posséder un tel service pour effectuer la lecture des journaux, du télétravail, des recherches pertinentes pour les enfants d’âge scolaire, des transactions bancaires, du divertissement, etc. tout comme le téléphone est devenu un service de première nécessité. Cependant, la façon d’agir de la municipalité a souffert de nombreux accrocs de gestion, mentionnons :

  • Consultation préalable
    Avant de lancer un projet d’emprunt d’une telle ampleur, la municipalité a le devoir de consulter les gens qui seront les premiers concernés par le service et par la hausse des taxes qui s’en suivront. Avoir agi ainsi, le conseil se serait vite rendu compte que les gens du secteur Lac à la Truite étaient déjà desservis par un tel service et que ceux du lac Bowker bénéficiaient d’un service adéquat. Aussi, cela permet de mesurer l’enthousiasme au projet, de jauger la volonté de payer et permet de connaître la réelle situation des citoyens.
  • Nécessité d’une expertise indépendante
    Lors de la séance extraordinaire du 22 novembre, nous avons appris que la municipalité a fait appel à un bureau d’avocats pour rédiger le devis de l’appel d’offres. Pour un sujet aussi technique et complexe que l’installation d’un réseau de fibres optiques, cela s’appelle faire preuve de témérité administrative. Quelques questions surgissent à nos esprits. Qui à la municipalité était en mesure d’aviser le conseil que la soumission acceptée au coût de 2, 2 millions $ correspondait réellement au besoin requis? Se pourrait-il qu’un soumissionnaire soit tenté de se payer la « Cadillac » des réseaux optiques sur le « bras » des citoyens? En ces périodes municipales troubles, le conseil est-il en mesure de nous confirmer que les coûts des soumissions publiques correspondent réellement au juste coût et aux besoins réels?

    La nécessité d’avoir un expert indépendant — non liés aux soumissionnaires — pour aider le conseil à préparer le devis, puis, au moment de la réception des soumissions, à analyser et vérifier la concordance des éléments demandés, nous apparaît essentiel.
  • Registre de signatures accessible
    Une fois le processus du projet d’emprunt accepté par le conseil, les séances d’information, s’il y a lieu, et la période de signatures du registre d’opposition doivent se tenir à des moments où les citoyens sont majoritairement disponibles. Puisqu’une grande partie des citoyens sont villégiateurs, ces périodes doivent avoir lieu le samedi ou le dimanche et, idéalement, sur deux fins de semaine distinctes.

Outre, les faiblesses administratives au processus du règlement d’emprunt, le conseil municipal a failli à son devoir de se tenir au courant des programmes de soutien des gouvernements existants, à consulter d’autres municipalités aux prises avec le même problème, à analyser d’autres options (certains villages ont choisi d’offrir eux-mêmes le service à leurs citoyens), à faire pression auprès des futurs soumissionnaires pour qu’ils assument une partie de l’investissement.

N’eût été la vigilance citoyenne à voir à ses affaires, ce projet d’emprunt aurait passé comme une lettre à la poste plaçant les contribuables devant le fait accompli et l’obligation pour la municipalité de desservir des citoyens pour un service qu’ils ne voulaient pas ou qu’ils avaient déjà!

Nul doute que la municipalité saura tirer des leçons de ces événements. À bon entendeur salut.

 


21 novembre 2012 — 10 h 15

Le conseil municipal recule ? — Séance extraordinaire prévue

Hier soir, nous apprenions que le conseil municipal faisait un pas en arrière devant les fortes pressions exercées par l'ensemble des citoyens mécontents. En effet, le conseil a affiché sur le site du canton d'Orford un avis pour la tenue d'une séance extraordinaire qui se tiendra le jeudi 22 novembre à 16 heures. L'ordre du jour fait mention de :

Mise fin de la procédure concernant le Règlement numéro 871 décrétant un emprunt de 2 275 000 $ pour la conception, la construction, l’exploitation, la réparation et l’entretien d’un système de télécommunication par câble ou fibre optique pour l’Internet haute vitesse, la téléphonie et la télévision afin de desservir une partie du territoire de la municipalité

Nous comptons demeurer alertes, tant que le règlement d'emprunt ne sera pas retiré. Venez en nombre assister à cette séance.

Ordre du jour de la séance extraordinaire (ici).

 

bandeau

20 novembre 2012 — 11 h 30

La pression s'accentue

Nous apprenons que de plus en plus d'individus et d'associations de lac ont décidé d'affirmer leur opposition au règlement d'emprunt de plus de 2 millions $ * qui s'ajoutera à votre compte de taxe pendant 20 ans. En effet, l'association de la Chaîne des lacs a publié un communiqué afin de dénoncer le geste de la municipalité, de même l'association du lac À la truite dénonce l'absurdité de la situation (leur situation est d'autant plus inconcevable qu'ils devront payer pour un service  dont ils bénéficient aujourd'hui et dont ils sont satisfaits), aussi de nombreux membres et riverains confirment leur présence afin de signer le registre le 26 novembre de 9 h à 19 h, à la mairie.

Notre communiqué

Aux membres de l'APRLB,

Dernièrement nous recevions une lettre de la municipalité qui nous invitait à une réunion publique d'information le 24 novembre sur le financement d'une ligne de télécommunications pour l'Internet haute vitesse, téléphonie et télévision dans toute la partie nord de la municipalité. Cette ligne serait installée par COGECO. On nous offre le choix entre le câble ou la fibre optique...

Le conseil municipal nous informait aussi de la possibilité de signer, lundi le 26 novembre le registre pour la demande d'un référendum sur cette question.

Or, nous avons déjà le service haute vitesse, fourni par COOPTEL et cette entreprise est en voie d'installer, sans frais pour la municipalité, la fibre optique pour tout le secteur qu'elle couvre actuellement, soit le nord ouest de la municipalité jusqu'au lac Fraser (secteur 450).
Pourquoi payer une taxe spéciale pendant 20 ans pour subventionner une entreprise qui installerait ces équipements alors que nous avons déjà le service qui est en voie d’amélioration? La réunion du samedi 24 novembre devrait nous donner entre autres, réponse à cette question.

Indépendamment de cette réunion, si 213 signatures ne sont pas inscrites sur le registre lundi, le 26 novembre pour demander un référendum, le Conseil votera l’emprunt de 2 275 000 $ en soirée, avec la conséquence d’une taxe supplémentaire sur 20 ans pour rembourser cet emprunt.

Votre CA

Pour d'autres informations, voir le site www.aprlb.org

Ci-joint :

Communiqués d'autres associations

Association de la Chaîne des Lacs Association du Lac à la truite

Chers membres,

Nombreux d'entre-nous avons reçu une lettre de la municipalité du Canton d'Orford mentionnant l'acceptation par le conseil municipal d'un règlement d'emprunt de 2 275 000$ pour l'installation d'un réseau de fibre optique par COGECO dans la partie nord de la municipalité.

Vous avez également pris connaissance que le remboursement de cet emprunt va se faire via une taxe spéciale à tous les propriétaires et sera répartie sur vingt ans,  laquelle sera ajoutée à votre compte de taxes habituel.

Face à la prise de position de la municipalité, des représentants de votre association ainsi que certains du lac Bowker ont entrepris des démarches auprès de l'entreprise COOPTEL afin de regarder d'autres avenues et alternatives possibles. Nos discussions auprès des responsables de ce service se sont avérées très fructueuses.  A cet effet, nous avons le plaisir de vous annoncer qu’une entente a été convenue avec COOPTEL afin  que le réseau de fibre optique soit installé GRATUITEMENT à la grandeur du territoire *450* d’Orford à compter de février 2013 (voir fichier joint). D'ailleurs très prochainement une publicité médiatique fera état de l'implantation de la fibre optique sur notre territoire selon l'échéance et en toute gratuité. 

De plus vous trouverez en fichier-joint un tableau comparatif des coûts mensuels pour différents services offerts par les principaux concurrents (télécharger ici).

Considérant l'évolution de ce dossier ainsi que  les préoccupations qui nous ont été signifiées par plusieurs d'entre vous, nous croyons justifié de vous tenir informés des résultats, qui dans le présent cas, s'avèrent des plus positifs. 

Disposant de ces informations privilégiées, nous allons également informer les représentants de la municipalité et demander  que le  règlement d'emprunt de 2 275 000$  soit retiré. Cependant dans l'éventualité où les membres du conseil municipal maintiennent leur position  face à ce règlement d'emprunt, il serait important que vous participiez à la rencontre d'information du samedi 24 novembre à laquelle vous avez été invités par la municipalité.   Selon les résultats qui en découleront, vous devrez possiblement  aller signer le registre, lundi le 26 novembre au bureau municipal afin d'éviter des taxes additionnelles non-justifiées. 

En espérant que ces informations puissent répondre à certaines de vos préoccupations. 

Richard Bousquet
Président
Association des riverains de la Chaîne des lacs

Bonjour à tous,

Depuis plusieurs mois le conseil municipal a entrepris des démarches pour doter le secteur nord de la municipalité d'un service internet haute vitesse. La municipalité est donc allée en appel d'offres. Le coût sera payé au moyen d'un règlement d'emprunt à même une taxe spéciale imposée aux citoyens du secteur.

À notre grande surprise jeudi dernier nous avons constaté que le Lac à la Truite avait été inclus dans le secteur nord pour le règlement d'emprunt. Nous avons donc immédiatement contacté le directeur général de la ville pour avoir plus d'informations et nous lui avons fait part que notre secteur était déjà câblé et que nous avions tous les services possibles de haute vitesse, téléphonie et télévision!!!!!

Nous avons aussi contacté 2 élus municipaux pour les en informer..Ils nous ont dit ne pas savoir que dans notre secteur nous avions tous ces services de disponibles. Si ce projet va de l'avant, il voudra dire que tous les citoyens du secteur devront payer cette taxe que vous soyez villégiateur ou résident permanent.
À titre d'exemple une maison évaluée à 300 000$ paiera environ 113 $ / année de plus de taxes sur une période de 20 ans...
 
Il y aura donc une réunion publique d'information  SAMEDI LE 24 NOVEMBRE À 9 HRES À LA MAIRIE.

 Nous souhaitons que plusieurs d'entre vous puissent être présents. Il y aura aussi lundi le 26 novembre de 9 hres à 19 hres un registre à signer pour les gens qui s'opposent au projet.

Bertrand Larivée

À vos claviers tous et toutes et n'hésitez pas à vous opposer au règlement d'emprunt en écrivant un courriel dans les journaux (le Reflet du lac, la Tribune), au maire et au conseiller de secteur ainsi qu'au député provincial (voir coordonnées ci-dessous).

 

bandeau

19 novembre 2012

Un financement public pour un service privé

Tout récemment, vous receviez de la municipalité du Canton d'Orford une lettre vous annonçant l'acceptation d'un projet d'emprunt de plus de 2 millions $ * qui s'ajoutera à votre compte de taxe pendant 20 ans dans le but d'installer par COGECO la fibre optique pour un service Internet haute vitesse et télévisuel dans le secteur nord (c'est-à-dire la zone qui nous concerne). Pendant ce temps, les membres de l'Association de la Chaîne des lacs — qui eux ne bénéficiaient d'aucun accès Internet haute vitesse — ont discuté avec Cooptel (notre fournisseur de service local) afin d'examiner si la coopérative ne pouvait pas devancer son plan d'investissement afin d'installer la fibre optique dans notre secteur. Suite à ces démarches, Cooptel a accepté d'installer IMMÉDIATEMENT et GRATUITEMENT la fibre optique dans toute la zone 450-532 ce qui rendra possible non seulement l'Internet haute vitesse, mais également l'accès à la télé haute définition. Le service commencera à être disponible dès février 2013.

annonce

C'est ainsi que nous nous trouvons devant la situation absurde où la municipalité nous propose de financer — à même nos taxes — un service privé de télécommunication pour COGECO que nous l'utilisions ou non. Nous sommes donc en droit de nous questionner sur les risques réels encourus par COGECO? Ne s'agit-il pas d'un financement public au bénéfice d'intérêts privés?

Déficit démocratique
Pis encore, la municipalité profite du mois de novembre pour effectuer sa séance d'information (samedi 24 novembre) et le lundi 26 novembre pour signer le registre d'opposition au règlement d'emprunt. À cette période de l'année, bon nombre de villégiateurs et de contribuables ont fermé leur chalet ce qui rend presque impossible, sinon au prix de perdre une journée de travail, la signature du registre. De plus, la loi INTERDIT d'agir par procuration (permettre à un tiers de signer à sa place) ce qui aurait simplifié la démarche pour les villégiateurs à l'extérieur de la région.

Annulation du règlement d'emprunt
Pour toutes les raisons invoquées ci-dessus, nous demandons à la ville de retirer son règlement d'emprunt et d'obéir aux lois du marché. Si COGECO veut offrir son service, qu'il le fasse à même ses fonds d'investissement; tel est le jeu de la concurrence!

Toutefois, si la municipalité s'entête à aller de l'avant avec son règlement d'emprunt, nous serons dans l'obligation d'AGIR RAPIDEMENT et signer massivement le registre. Pour s'opposer au règlement, il est nécessaire d'obtenir au registre la signature de 213 contribuables dûment enregistrés . Le registre se trouve à la mairie de la municipalité du Canton d'Orford et la séance de signatures s'effectue le 26 novembre de 9 h à 19 h.

D'ici là, nous invitons nos membres aux actions suivantes :

  • écrire un courriel au maire M. Pierre Bastien avec copie conforme au conseiller municipal de notre secteur M. Christian Girouard pour s'opposer au règlement d'emprunt (courriel du maire pbastien@canton.orford.qc.ca — courriel du conseiller de secteur christiang@cooptel.qc.ca).

  • écrire un courriel au député de la circonscription M. Pierre Reid
    Circonscription
    618, rue Sherbrooke
    Magog (Québec)  J1X 2S6
    Téléphone : 819 847-3911
    Télécopieur : 819 847-4099
    Joindre par courriel

  • si la municipalité ne retire pas son règlement d'emprunt :

    • nous invitons nos membres à se rendre massivement à l'assemblée d'information du samedi 24 novembre
    • signer le registre d'opposition, le 26 novembre.


* Le conseil municipal a voté un règlement d'emprunt à deux volets : l'un d'une valeur 1 425 000 $ si la soultion retenue est l'installation d'un câble coaxial ou 2 275 000 $ s'il s'agit de la fibre optique. La solution la plus onéreuse (la réeelle voie d'avenir) permet d'accéder également à la télévision haute définition.

 


21 août 2012

Première édition du Grand rallye canot kayak & Cie

Dimanche dernier avait lieu notre première édition du Grand rallye canot & kayak 2012 . Bien qu'initialement prévu pour samedi, notre départ a dû être reporté à dimanche à cause du temps incertain annoncé la veille. Malgré ce contretemps, environ une vingtaine de personnes ont participé autant à l'organisation qu'au rallye lui-même, faisant de cette première édition un franc succès. Comme mentionné dans les articles précédents, le rallye consistait à effectuer un parcours de six quais identifiés par un ballon de couleur différente et de répondre à un jeu-questionnaire. Une fois le parcours terminé, les participants se sont retrouvés ensemble à festoyer et quelques prix de participation ont été distribués.

L'APRLB juge important d'encourager la pratique de l'éco-nautisme autant pour l'amélioration de la condition physique que pour la protection du lac, contrairement à d'autres formes de nautisme particulièrement celle des puissantes embarcations générant des vagues surdimensionnées et favorisant l'érosion des rives et l'envasement du littoral.

À l'année prochaine.

dis_s jaune2_s rouge_s
jaune_s jaune3_s sjaune4_s
prefest_s fest_s fin_s
Cliquez pour agrandir
Photographes : Chantal Perpete et Michel Forest

 

Météo en direct pour Ipad et Iphone

stationmeteo

La météo en direct du lac Bowker est maintenant disponible pour tous les appareils mobiles ne supportant pas le Flash (fichier permettant l'animation sur les pages web) comme les Ipad et Iphone.

Pour y accéder, cliquez sur le lien de l'entête libellé Version mobile-Ipad-Iphone.

 


10 août 2012

splash

 

pluie  

Snif! Snif!

Dame Nature n'étant pas au rendez-vous, c'est à regret que nous devons reporter notre rallye à demain le dimanche 12 août, à la même heure.

2 août 2012

Résultats du test d'eau du 29 juillet 2012

Afin de continuer à mettre l'emphase sur le Rallye à venir, l'analyse du deuxième test se trouve ci-dessous.

fleche

1 août 2012

Grand rallye canots - kayaks & cie 2012

Astiquez vos canots, nettoyez vos kayaks, enjolivez vos chaloupes et préparez-vous pour le premier Grand rallye canots kayaks & cie qui se tiendra sur les rives du lac Bowker le samedi 11 août 2012 de 10 h à 12 h (remis au lendemain en cas de pluie — en cas de temps incertain, consultez le site de l'association www.aprlb.org) .

 

En quoi consiste le Grand rallye?
Il s'agit pour les participants de faire un circuit de six quais identifiés par un code de couleur (ballon orange, rouge, bleu, rose, vert et jaune) où des riverains vous accueilleront et distribueront un jeu-questionnaire qui vous permettra de répondre — sur les lieux mêmes — à une question d'observation. Le rallye peut s'effectuer en tout sens, mais assurez-vous de compléter toutes les étapes du parcours, car des prix seront remis à ceux et celles qui auront répondu correctement à toutes les questions. La durée du trajet est estimée à 60-90 minutes (environ 4,5 km — voir la carte). Ne partez-pas trop tard.

voilier

 

Qui peut participer au Grand rallye?
Le rallye est ouvert à tous les riverains (jeunes et moins jeunes, amis de la famille, membres ou non de l'APRLB), mais le trajet doit s'effectuer en embarcation non motorisée. Comme toujours, le port du gilet de sécurité est obligatoire en tout temps.

gilet

 

Où se termine le rallye?
Peu importe l'endroit où vous finissez, le rallye se termine à midi dans la baie ( 5, Chemin du Lac Bowker — voir la carte) au point jaunepointj et constitue notre point de ralliement pour la fête.

canot

Et, à midi que se passe-t-il?
Venez rencontrer vos amis et voisins et échangez pendant que nous ferons cuire les épis de blé d'Inde et les hot dogs pour l'occasion. Des prix de participation et des tirages seront organisés sur place. Venez avec vos enfants et amis.

fete

Parcours


 


2 août 2012

Suite — Résultats du test d'eau du 29 juillet 2012

Dimanche dernier, deux équipes d'échantillonneurs (partie nord et sud) ont procédé aux prélèvements de notre deuxième test d'eau de l'année. Les résultats sont conformes à nos attentes. Comme toujours, la partie sud étant plus densément peuplée affiche, par conséquent, des résultats légèrement moins bons. Lors de ce test, les points 9 et 10 ont été ceux où nous avons trouvé le plus grand nombre de coliformes totaux (76 et 13). Quant aux coliformes fécaux, nous n'en avons trouvé aucun.

 

Résultats détaillés

Coliformes totaux

NPP (Nombre le plus probable de colonies par 100 ml d'eau)

tot

08/07/2012 29/07/2012 26/08/2012
Point 1
0
3
Point 2
0
0
Point 3
0
0
Point 4
3
0
Point 5
0
0
Point 6
3
0
Point 7
19
5
Point 8
0
0
Point 9
5
76
Point 10
13
13

E-coli (coliformes fécaux)

 

NPP (Nombre le plus probable de colonies par 100 ml d'eau)

fec

08/07/2012 29/07/2012 26/08/2012
Point 1
0
0
Point 2
0
0
Point 3
0
0
Point 4
0
0
Point 5
0
0
Point 6
0
0
Point 7
3
0
Point 8
0
0
Point 9
0
0
Point 10
0
0

Pour plus d'informations, consultez le fichier de compilation.

 


 


15 juillet 2012

Résultats du test d'eau du 8 juillet 2012

Dimanche dernier, deux équipes d'échantillonneurs ont procédé aux prélèvements de notre premier test d'eau de l'année. Les résultats se situent quant à eux dans la moyenne de nos expectatives. Comme d'habitude, très peu de sites sont affectés par des coliformes fécaux; en l'occurrence, seul le site de prélèvement numéro 7 en répertorie. L'équipe du sud a constaté que des goélands se logeaient sur un quai adjacent pouvant peut-être expliquer la situation. Quant aux coliformes totaux, cinq sites sur dix en comportent à des degrés divers (sites 4, 6, 7, 9 et 10) avec un maximum de 19 pour le site numéro 7.

Comme toujours, nous réitérons notre recommandation : il serait opportun pour chaque riverain de prévoir de faire bouillir son eau domestique à défaut de s'équiper d'un système de stérilisation par UV, particulièrement si vous buvez ou l'utilisez pour la cuisine.

Résultats détaillés

Coliformes totaux

NPP (Nombre le plus probable de colonies par 100 ml d'eau)

20120708colitot

08/07/2012 29/07/2012 26/08/2012
Point 1
0
0
0
Point 2
0
0
0
Point 3
0
0
0
Point 4
3
0
0
Point 5
0
0
0
Point 6
3
0
0
Point 7
19
0
0
Point 8
0
0
0
Point 9
5
0
0
Point 10
13
0
0

E-coli (coliformes fécaux)

 

NPP (Nombre le plus probable de colonies par 100 ml d'eau)

20120708colifec

08/07/2012 29/07/2012 26/08/2012
Point 1
0
0
0
Point 2
0
0
0
Point 3
0
0
0
Point 4
0
0
0
Point 5
0
0
0
Point 6
0
0
0
Point 7
3
0
0
Point 8
0
0
0
Point 9
0
0
0
Point 10
0
0
0

Pour plus d'informations, consultez le fichier de compilation.

 

dos

Bilan des tests d'eau — 150 prélèvements plus tard

Voilà déjà trois ans que nous faisons des tests sur le lac Bowker. C'est ainsi que nous avons colligé plus de 150 prélèvements puisés dans dix points d'eau géolocalisés et répartis tout autour du lac (quatre points au nord, un au centre et cinq au sud). Pouvons-nous déceler des tendances, nous permettre des conclusions ?

Des tendances peut-être, des conclusions certes pas. Comme nous le pensions tous, le lac étant plus densément habité dans le sud, les résultats sont légèrement moins bons. Toutefois, cette affirmation doit être tempéré par le fait, que lors des épisodes de très fortes pluies, c'est tout le lac qui est affecté autant par les coliformes totaux que fécaux.

Carte des prélèvements

20120715carteprel

Coliformes totaux
Rappelons à nos lecteurs que les tests d'eau sont effectués à partir de Coliplates (plateau de plastique contenant 96 cellules réactives) et qui, selon le nombre de cellules activées (tournant au bleu), nous permettent de déterminer la qualité de l'eau. Les chiffres indiqués ci-dessous représentent le nombre le plus probable de coliformes.

20120626colitotdate

Ce diagramme indique le nombre le plus probable de coliformes par date pour l'ensemble des dix points évalués. Nous pouvons clairement remarquer les deux périodes de fortes pluies où la moyenne a grimpé à plus de 30. Outre cette anecdote, il est difficile d'établir une tendance bien précise.

20120626colitotpoint

Ce diagramme indique le nombre le plus probable de coliformes pour chaque point évalué. Comme mentionné précédemment, les points 7, 8, 9 et 10 se trouvant dans la partie sud sont plus élevés que ceux de la partie nord.

 

Coliformes fécaux
Rappelons à nos lecteurs que les tests d'eau sont effectués à partir de Coliplates (plateau de plastique contenant 96 cellules réactives) et qui, selon le nombre de cellules activées (tournant au bleu fluo après avoir été exposées à une lampe UV), nous permettent de déterminer la qualité de l'eau. Les chiffres indiqués ci-dessous représentent le nombre le plus probable de coliformes.

20120626colifecdate

Ce diagramme indique le nombre le plus probable de coliformes par date pour l'ensemble des dix points évalués. Nous pouvons clairement remarquer les deux périodes de fortes pluies où la moyenne a grimpé (12.3 et 2.7). Outre cette anecdote, il est difficile d'établir une tendance bien précise.

20120626colifecpoint

Ce diagramme indique le nombre le plus probable de coliformes pour chaque point évalué. Comme mentionné précédemment, les points 6, 7, 9 et 10 se trouvant dans la partie sud sont plus élevés que ceux de la partie nord.

En conclusion, nous pouvons affirmer que, sur le plan bactériologique, la seule tendance décelable tient dans le fait que la partie sud semble être la zone du lac la plus à risque, car exposée par une plus grande densité de population. Quant à nos appréhensions concernant une augmentation des coliformes en fin de saison avec le réchauffement du lac, cela ne semble pas s'avérer, bien que nos mesures avec le disque de Secchi indiquent clairement une diminution de la transparence de l'eau en août et septembre.

Source fichier Excel Prélèvements


6 juillet 2012

Tests d'eau 2012

Comme l'an passé, nous ferons trois tests d'eau. Ces tests auront lieu les 8 et 29 juillet ainsi que le 26 août.

 

Vidéo sur les tests d'eau

Nous avons jugé pertinent de remettre en ligne ces images tournées en 2010 afin d'expliquer, aux nouveaux arrivants, tout le travail accompli par l'équipe de bénévoles du Comité d'eau de votre association. Bon visionnement. Pour plus d'informations, consultez la rubrique Dossiers>Eau>Résultats de notre site.

 


15 mai 2012

Heureux d'un printemps...

lac
Lac Bowker mai 2012

Comme sous l'air connu de Paul Piché, nous revoilà à l'orée d'une autre saison chaude et avec celle-ci notre programme d'activités en action : assemblée générale annuelle, réunions du conseil d'administration, tests d'eau, poursuite du travail de caractérisation des rives, programme de revégétalisation, site web, suivi des activités municipales, veille des informations environnementales, lien avec les autres associations, etc.

Comme vous pouvez le constater, ce n'est pas le travail qui manque, alors, comme chaque année, nous faisons appel à votre bénévolat afin que votre association soit toujours présente pour vous et pour la cause qui nous tient le plus à coeur, la préservation de la qualité de l'eau du lac Bowker.

Bonne saison

L'équipe d'administrateurs

 

Tous à l'assemblée générale 2012

Cette année notre assemblée générale se tiendra le 10 juin 2012, à 9 heures, à la salle de la mairie d’Orford*, 2530 chemin du Parc à Orford. Prenez note que le renouvellement de la cotisation devra être acquittée avant l’assemblée pour avoir droit de vote.  Si c’est votre cas, prévoyez arriver plus tôt.

Comme nous le disions l'année dernière :

« N'oubliez pas, la force et l'influence de votre association sont directement proportionnelles à la participation active de tous ses membres. »

Ceci est toujours vrai en 2012, par conséquent nous vous invitons à venir nombreux à votre assemblée afin de vous impliquer dans les activités de votre association.

 


*
Nous organisons nos réunions à la mairie parce que le canton d'Orford offre son local aux organismes présents sur le territoire de la municipalité. Nous faisons cela pour des raisons pratiques et économiques, nous n'avons aucun lien avec le maire et son équipe. Il s'agit d'une heureuse initiative de la part de la municipalité.

 

LAC BOWKER

ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES RIVERAINS DU LAC BOWKER